Accès rapide :

Sécurité

Le développement de la criminalité de droit commun ne s’éloigne guère de la situation observée dans de nombreux autres pays européens. Le point de focalisation concerne la capitale, principale destination de voyage.

La cause majeure des délits envers les touristes reste le vol, généralement sans agression, dont le nombre croît en proportion de l’augmentation de la fréquentation touristique (juillet, août). Les voyageurs sont donc invités à faire preuve de vigilance vis-à-vis des pickpockets dans les cafés, les bars, les pubs, les restaurants, les marchés et les rues piétonnières du centre de Tallinn (notamment dans la vieille-ville). Il est conseillé, en particulier, de ne jamais laisser, sans surveillance, de sac ou d’effets personnels (portefeuilles, portables, caméras et appareils photographiques), dans les lieux publics.

Il convient également de ne laisser aucun objet de valeur, ni bagage, dans les véhicules en stationnement (voiture, camping-car, bus). Cette remarque est valable pour l’ensemble du territoire estonien.

Dans la capitale, les visiteurs doivent également faire preuve de prudence dans les zones plus isolées, jardins publics et espaces verts où la police est moins présente. De même, certains quartiers périphériques sont à éviter : le quartier industriel de Kopli, le quartier de Lasnamaë et les alentours du port et de la gare ferroviaire (en particulier la nuit).

D’autres centres urbains, en Estonie, sont concernés par la petite délinquance. Il s’agit des villes de Narva et de Tartu.

Enfin, une certaine discrétion est également souhaitable au cours de déplacements dans les villes industrielles économiquement sinistrées : Narva, Sillamaë et Kothla-Järve.

Il est conseillé aux visiteurs de suivre les recommandations suivantes :

- avant de partir, penser à faire des photocopies de ses pièces d’identité et/ou à les conserver, numérisées, dans une boite mail ou dans un lieu de stockage accessible depuis Internet ;

- garder avec soi le numéro d’urgence permettant de faire opposition, si besoin est, à une carte bancaire volée ou perdue ;

- laisser ses documents d’identité au coffre de l’hôtel et se déplacer avec des photocopies ;

- vérifier, avant de sortir, que la porte de sa chambre d’hôtel soit bien fermée à clé ;

- répartir son argent et ses cartes de crédit dans différentes poches ;

- éviter les endroits isolés ;

- ne pas déambuler en pleine nuit, seul, même dans les quartiers touristiques ;

- prendre un taxi pour rentrer ;

- adopter un comportement responsable : éviter les propositions douteuses quelles qu’elles soient et, dans la rue, se détourner des groupes d’individus suspects (marginaux ou en état d’ivresse).

- une assurance voyage comme celle proposée par les cartes bancaires de crédit, assortie d’une garantie de rapatriement, est conseillée.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014