Accès rapide :

Entrée / Séjour

Documents de voyage

Les ressortissants français ne sont pas soumis au visa, mais ils doivent être munis d’une carte nationale d’identité ou d’un passeport en cours de validité. La Communauté européenne a en effet levé l’obligation de visa au sein de l’espace Schengen pour des séjours d’une durée maximale de 90 jours par période de 180 jours.

Les cartes nationales d’identité délivrées entre le 1er janvier 2004 et le 31 décembre 2013 seront encore valables 5 ans après la date de fin de validité indiquée au verso, mais aucune modification matérielle de la carte plastifiée n’en attestera.

En conséquence, de façon à éviter tout désagrément pendant votre voyage, il vous est fortement recommandé de privilégier l’utilisation d’un passeport valide plutôt que d’une CNI portant une date de fin de validité dépassée, même si elle est considérée par les autorités françaises comme étant toujours en cours de validité.

Si vous voyagez uniquement avec votre carte nationale d’identité, vous pouvez télécharger et imprimer une notice multilingue expliquant ces nouvelles règles à l’adresse suivante : http://media.interieur.gouv.fr/interieur/cni-15ans/document-a-telecharger-espagne.pdf.

Il est rappelé qu’en cas de perte ou de vol des documents de voyage (passeport, carte d’identité), la tolérance dont peuvent faire preuve certaines compagnies aériennes en autorisant l’embarquement vers la France d’un ressortissant français sous couvert de la seule déclaration de perte/vol établie par la police espagnole, corroborée par celle fournie par les consulats français, n’est pas de règle : comme le prévoient les instructions de l’O.A.C.I. (Organisation de l’Aviation Civile Internationale), les compagnies aériennes peuvent exiger la présentation d’un document de voyage valide délivré par une autorité consulaire française (généralement un laissez-passer consulaire, coût 23€).

Faute de pouvoir présenter un passeport en cours de validité, les voyageurs se rendant au Maroc via l’Espagne sont refoulés à la frontière terrestre (Melilla ou Ceuta) ou réembarqués (à Tanger) à destination de l’Espagne.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014