Accès rapide :

Transports

Infrastructure routière

Peu de routes asphaltées, de nombreuses pistes : les principaux axes de communication sont asphaltés et desservent les chefs-lieux des régions de Tadjourah (à 173 km de Djibouti), d’Obock (à 235 km de Djibouti), d’Ali-Sabieh (à 95 km de Djibouti) et de Dikhil (à 118 km de Djibouti) jusqu’à la frontière éthiopienne.

La plupart des pistes sont en mauvais état, voire défoncées, ce qui impose l’utilisation d’un véhicule quatre roues motrices et de prévoir une ou deux roues de secours.

La circulation routière est très dangereuse en ville et sur l’axe Djibouti-frontière éthiopienne (trafic intense et véhicules en mauvais état), il convient d’adapter sa vitesse aux conditions de circulation. Dans certains endroits, la présence d’un guide est conseillée (lac Abbe)

Peu de difficulté d’approvisionnement en carburant. Cependant, en province, l’essence peut être plus difficile à trouver que le gazole. En outre, les points de vente de carburant sont espacés et regroupés dans les chefs-lieux de région (Djibouti - Arta - Ali Sabieh - Dikhil - Tadjourah - Obock). Il est donc recommandé pour les longs trajets, surtout sur piste, d’emporter une réserve suffisante de carburant.

En cas d’accident, il est indispensable de prévenir rapidement les secours et d’attendre l’arrivée de la police ou de la gendarmerie, le rapport de police pouvant être fort utile en cas de litige.

Il est conseillé de souscrire une assurance « tous risques ».

Réseau ferroviaire

Une seule ligne à voie unique relie Djibouti à Dire-Daoua. Le trafic, est interrompu dans sa partie djiboutienne.

Transport aérien

La liaison Paris-Djibouti-Paris peut s’effectuer de la façon suivante :
• Air France : 1 vol direct par semaine.
• Turkish Airlines : 4 vols par semaine avec correspondance à Istanbul.
• Ethiopian Airlines : 5 vols par semaine avec correspondance à Addis Abeba.
• Qatar Airways : 3 vols par semaine avec correspondance à Doha.

Il est également possible de passer par Dubai 3 fois par semaine (vols Djibouti-Dubai-Djibouti par "Fly Dubai" du groupe "Emirates" avec possibilité de correspondances avec toutes les grandes compagnies sur la plate-forme de Dubai en changeant d’aéroport).

Une autre possibilité existe par Nairobi 5 fois par semaine : cette solution est peu pratique.

Il est formellement déconseillé de passer par Sanaa au Yémen en utilisant la compagnie "Air Yemenia" ou d’utiliser d’éventuelles possibilités offertes par des compagnies somaliennes.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014