Accès rapide :

Transports

Infrastructure routière

Le réseau routier comprend environ 68.000 km de routes classées dont 6.500 km de routes bitumées. 80% du réseau a plus de 15 ans ; nids de poule et chaussées déformées abondent. Malgré la limitation de vitesse, la circulation, même sur les voies goudronnées, est dangereuse et les accidents mortels sont nombreux. La plus grande prudence est de rigueur et il est fortement déconseillé de rouler la nuit.

L’approvisionnement en carburant ne pose pas de problème sur les grands axes.

En cas d’accident, prévenir la police ou la gendarmerie. Si l’on renverse un piéton hors d’une agglomération, il est préférable d’aller immédiatement au poste de police, gendarmerie ou pompier le plus proche, plutôt que de rester sur place (risque de réactions locales parfois incontrôlées).
L’assurance automobile est obligatoire et indispensable. En cas d’accrochage, ne pas déplacer les véhicules. Le constat ne peut être fait que par les forces de l’ordre.

Réseau ferroviaire

Aucun train de passagers ne circule plus depuis le début du conflit.

Transport aérien

Liaisons intercontinentales : consulter le site Internet d’Air France, les conditions de la desserte étant susceptibles de fréquentes modifications.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014