Accès rapide :

Santé

Avant le départ

Consultez votre médecin traitant ou un centre de médecine tropicale.

Il est fortement recommandé de contracter une assurance maladie couvrant les soins à l’étranger ainsi qu’une assurance rapatriement. L’admission dans les établissements de soins est en effet soumise au paiement préalable des soins et traitements (ou d’une caution).
Pour plus d’infos, consulterla rubrique assurances du site conseils aux voyageurs.

Vaccinations

Le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire pour entrer et séjourner dans le pays. Un contrôle du carnet de vaccination est effectué à l’arrivée en Côte d’Ivoire.

Il est conseillé d’être aussi vacciné contre le tétanos, la poliomyélite, la diphtérie, la fièvre typhoïde, l’hépatite A et B, et contre les infections invasives méningococciques.

La vaccination contre la rage peut également être proposée dans certains cas. Demandez conseils à votre médecin ou à un centre de vaccinations internationales.

Paludisme

La Côte d’Ivoire est classifiée zone 3 pour le risque de paludisme. Avant le départ, il convient de prendre conseil auprès d’un médecin ou du centre de vaccination maladies tropicales.

Un traitement prophylactique préventif est recommandé pour les courts séjours en Côte d’Ivoire.

Dans tous les cas, pendant votre séjour en Côte d’Ivoire des protections individuelles contre les piqûres de moustiques sont fortement recommandées (répulsifs, diffuseurs, moustiquaires,…).

VIH-Sida

Selon l’OMS, le taux de prévalence VIH-Sida est supérieur à 10% au sein de la population adulte. Lors d’une exposition à risque, consulter un médecin dans les 48H.

Hygiène alimentaire

Les recommandations générales d’hygiène lors des voyages dans les pays en développement, qui visent à se protéger des infections microbiennes, sont préconisées. :

  • éviter de consommer des produits alimentaires crus ou peu cuits, en particulier les viandes, les laitages, les œufs et leurs produits dérivés non cuits ;
  • se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon ou une solution hydroalcoolique.

Pour de plus amples renseignements, consultez les sites Internet suivants :


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014