Accès rapide :

Transports

Permis de conduire

Vous pouvez conduire au Costa Rica avec votre permis français pour une période maximale de 90 jours.

Infrastructure routière

L’état des routes est globalement moyen voire médiocre et les nombreux trous, l’absence de signalisation, des ponts à une voie sur des routes à deux voies ou le comportement imprévisible de beaucoup d’usagers constituent des facteurs de risques supplémentaires qui impliquent de conduire avec une grande précaution. Il est par ailleurs très fortement déconseillé de circuler la nuit.
Pendant la saison des pluies qui va de mai jusqu’en novembre (voire plus), de nombreux axes peuvent être impraticables à la suite de glissements de terrain ou d’inondations.

Location de véhicule : louer une voiture est certainement une bonne solution pour découvrir le pays et de nombreuses agences existent sur le marché. L’état du véhicule (freins, pneus, feux…) et le contrat d’assurance sont primordiaux, ce dernier ne couvrant généralement pas le bris de glaces ni le vol d’effets personnels se trouvant dans le véhicule. Les clauses du contrat d’assurance devront être lues attentivement et, le cas échéant, une assurance complémentaire souscrite. Attention : Les éventuelles amendes sont à payer lors de la restitution du véhicule.

En cas d’accident : la législation locale exige que les véhicules ne soient pas déplacés, même sur le bord de la route, jusqu’à l’arrivée de la «Policia de Tránsito» (+506 22229330 ou 22229245) et de l’assureur public I.N.S. « Instituto Nacional de Seguros» (8008008000) qui feront le rapport de l’accident. Attention : en cas d’accident grave, le conducteur peut éventuellement être arrêté.

Bus, taxis : les bus des services réguliers circulent en général dans de bonnes conditions. Pour les taxis, préférez les taxis officiels équipés d’un compteur. Soyez toujours vigilants avec votre argent et vos documents importants que vous devez avoir en permanence avec vous.


Transport aérien

Les vols intérieurs effectués à bord de petits aéronefs qui opèrent sur des lignes régulières, et dont les appareils bénéficient d’une maintenance correcte, ne présentent pas de risques particuliers. Cependant, en raison du relief particulièrement accidenté et du climat tropical humide du Costa Rica, il est préférable de voler le matin seulement ; dans l’après-midi, les conditions orageuses et le relief constituent des risques qui doivent être pris en considération. Les conditions météorologiques peuvent se dégrader de manière importante et très rapidement


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014