Accès rapide :

Entrée / Séjour

Visa

Court séjour

Pour un séjour inférieur à trois mois, le visa n’est pas exigé et seule la présentation d’un passeport dont la période de validité s’étend à au moins six mois après la date prévue d’entrée au Chili est demandée.

En arrivant sur le territoire chilien, les autorités locales (PDI) remettent une « Tarjeta Unica Migratoria », à conserver pendant tout le séjour et qui sera exigée à la sortie du pays.

Pour les voyageurs qui arrivent par voie terrestre, veillez à bien passer par un poste frontalier où les autorités locales apposeront un tampon d’entrée sur votre passeport et vous délivreront la « Tarjeta Unica Migratoria ». Si vous rentrez au Chili sans accomplir ces formalités, vous seriez en situation illégale et pourriez être contraint de rester plusieurs mois sur le territoire, en attente de régularisation, et risqueriez une amende ou une expulsion.

Long séjour

Les démarches relatives au long séjour (séjour de plus de trois mois) sont consultables sur le site de l’ambassade.

Multinationaux chiliens

Les autorités chiliennes demandent à tous leurs ressortissants ayant une autre nationalité d’effectuer leurs formalités d’entrée et de sortie du territoire national munis d’un document de voyage chilien. Il est vivement recommandé aux personnes concernées d’en tenir compte, car elles ne pourront pas se prévaloir, vis-à-vis des autorités chiliennes, de leur autre nationalité.

Sortie du Chili des mineurs

La police aux frontières chilienne exige pour laisser sortir tout enfant non-accompagné par ses parents ou accompagné d’un seul de ses parents, quels que soient la nationalité et le type de passeport de celui-ci, la production d’un acte notarié établi au Chili (ou autorisation établie auprès d’un Consulat du Chili en France) attestant que le ou les parent(s) non accompagnant(s) (père ou mère) autorise(nt) expressément le voyage de l’enfant.

Douanes chiliennes

Tout produit d’origine animale ou végétale doit être déclaré à l’entrée du territoire et sera systématiquement confisqué en l’absence d’une autorisation spéciale.
L’alcool pouvant être amené au Chili est limité à 2,5 litres par adulte. Toute somme d’argent en espèces supérieure à l’équivalant de 10.000 USD doit être déclarée aux douanes.

PLAN DU SITE