Accès rapide :

Transports

Infrastructure routière

A part la route nationale n°2 au nord de Brazzaville jusqu’à Makoua et la route nationale n°1 entre Brazzaville et Kinkala et entre Pointe-Noire et Dolisie, le réseau routier reste peu praticable. Il est le plus souvent impraticable pendant la période des pluies, sauf pour les véhicules tout terrain. Les ruptures d’approvisionnement en gasoil sont épisodiques.

Veillez à votre sécurité routière. Il est impératif d’attacher sa ceinture de sécurité à bord des véhicules et de porter un casque en moto et en vélo. La prise en charge des accidents corporels est très limitée et quasi inexistante en dehors des villes.

Il convient de rouler en convoi, dans toute la mesure du possible, mais en aucun cas de nuit. Il est rappelé qu’en cas d’agression, il est important de ne pas chercher à résister aux agresseurs, leurs demandes étant motivées par des besoins financiers : le refus d’obtempérer peut les conduire à des réactions violentes.

Réseau ferroviaire

Le trafic passager fonctionne de manière régulière entre Pointe-Noire et Brazzaville

Transport aérien

Air France dessert directement Brazzaville avec quatre vols hebdomadaires et Pointe Noire avec trois vols hebdomadaires.
D’autres compagnies assurent également des liaisons vers la France avec escales à Nairobi, Douala, Addis Abeba ou Casablanca (les horaires et la régularité de ces vols sont changeants), ou en vol direct.

En ce qui concerne les vols intérieurs, toutes les compagnies aériennes homologuées au Congo ont été mises sur la liste noire de l’Union européenne. Ces compagnies continuent cependant d’assurer des liaisons quotidiennes avec Pointe-Noire et, de façon plus aléatoire, des liaisons avec les autres villes de province. Les appareils en service sont généralement vétustes et diversement entretenus. Il est déconseillé d’emprunter ces vols intérieurs.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014