Accès rapide :

Transports

Infrastructures routières

Le piètre état des routes et les habitudes locales (excès de vitesse, alcool au volant, irrespect du code de la route) rendent la conduite dangereuse.

Un permis de conduire international est nécessaire.

En cas d’accident de la route

La législation colombienne interdit formellement aux conducteurs impliqués dans un accident de quitter les lieux ou de déplacer leur véhicule avant l’arrivée de la police. S’ils ne respectent pas cette consigne, ils peuvent être considérés par la justice locale comme étant les seuls responsables de l’accident.

Plaisance

Les plaisanciers qui souhaitent longer les côtes colombiennes, particulièrement dans sa partie caraïbe, doivent faire preuve de prudence (actes de piraterie recensés). Il est par ailleurs recommandé de déclarer son entrée dans les eaux territoriales colombiennes à la capitainerie du port le plus proche et, en cas de séjour prolongé, d’être particulièrement attentif aux délais de déclaration d’importation temporaire.

Aéroports

Les formalités d’enregistrement et d’embarquement à l’aéroport de Bogota sont parfois exagérément longs, notamment pour les vols internationaux. Il est recommandé d’arriver trois heures avant le vol.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014