Accès rapide :

Transports

Infrastructures routières

Les routes principales sont asphaltées ou pavées et en bon état relatif. Les pistes de terre, les plus nombreuses en zones rurales, sont peu praticables pendant la saison des pluies et il vaut mieux les emprunter en véhicule tout-terrain.

Lors d’une location de voiture, il est préférable de contracter une assurance au tiers ou une assurance tous risques. Les conducteurs capverdiens étant indisciplinés et non assurés, il convient de faire preuve de la plus grande prudence en circulant. Il n’existe pas de secours routiers d’urgence.

La conduite se fait à droite. Le permis de conduire français est reconnu pour les touristes.

En cas d’accident :

  • attendre le constat de la police avant de déplacer le véhicule endommagé,
  • le cas échéant, en cas de blessures, faire établir un certificat médical.
Réseau maritime

Navigation de plaisance

Il est vivement recommandé aux plaisanciers :

  • de prévenir la capitainerie des ports d’escale de leur arrivée et de leur départ, d’indiquer avec précision aux autorités locales le nombre et l’identité des passagers ainsi que le prochain port ou pays de destination ;
  • d’informer les proches restés en France de l’itinéraire et des escales envisagées ;
  • de veiller à la sécurité de l’embarcation lors des mouillages, aucune surveillance n’étant assurée (cas fréquents de cambriolage des bateaux et vols, même à quai) ;
  • de s’équiper d’un matériel de communication et de secours performant, de s’assurer de son bon fonctionnement avant le départ et de disposer de fusées de détresses et/ou de balises Argos, irremplaçables lors d’une avarie majeure en mer ou d’un naufrage (il n’y a pas de secours en mer).
Transports aériens

Deux compagnies aériennes nationales, TACV et Halcyonair, détiennent le monopole des vols intérieurs. Les vols peuvent être annulés à la dernière minute. Les retards sont fréquents.
La TACV effectue un vol direct par semaine Praia - Paris Roissy CDG.
La compagnie portugaise TAP effectue des vols quotidiens, au départ de Praia et de Sal, à destination de Lisbonne, avec connexion pour Paris Orly.
Des compagnies charter, en provenance de capitales européennes, desservent les îles de Sal et de Boa Vista.
Vous pouvez aussi voyager au Cap-Vert en passant par les États-Unis, par le Brésil ou par le Sénégal (cf. « vaccinations », ci-dessous).

L’harmattan, vent chaud chargé de poussière et de sable saharien, souffle sur les îles de début janvier à fin mars. Pendant cette periode, du fait de la mauvaise visibilité, le trafic aérien peut être perturbé. Chaque année de nombreux retards sont enregistrés à l’arrivée et aux départs. Certains vols inter-îles peuvent être annulés, bloquant ainsi les voyageurs pendant plusieurs jours.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014