Accès rapide :

Infos utiles

Législation locale

Des mesures d’expulsion peuvent être prises contre les étrangers qui, pris de boisson, troubleraient l’ordre public.

Animaux de compagnie : le carnet de vaccination international de l’animal est nécessaire. Chiens et chats doivent être tatoués. Il n’y a pas de quarantaine au Burkina Faso. La rage y est cependant endémique.

Afin d’éviter des problèmes en cas de prises de vue d’édifices publics, il est conseillé de se faire délivrer, à l’arrivée, une autorisation de photographier par la direction du tourisme à Ouagadougou, qui le fait gratuitement.

Lors d’un accident de la circulation en ville, il convient, en cas d’implication à un titre (responsable) ou à un autre (victime), de rester sur les lieux du sinistre jusqu’à l’arrivée de la police.

A Ouagadougou, prévenir la section "Accidents" du commissariat central au numéro de téléphone : 17 ou 50 30 63 82/83.

En dehors des zones urbaines, il convient d’alerter le poste de gendarmerie le plus proche en appréciant s’il est judicieux de rester sur place jusqu’à l’arrivée des gendarmes. Contacter immédiatement le consulat de France.

Divers

Climat pré-saharien au nord et tropical au sud. Saison sèche et froide de novembre à février (température moyenne 25°C). Saison chaude de mars à mai (température moyenne de 40-45°C). Saison pluvieuse de juin à octobre (température moyenne 28°C).

Infrastructure routière

Le permis de conduire français est accepté.

Le permis français n’est accepté que pour un séjour inférieur à 4 mois.

Au-delà d’un séjour supérieur à 4 mois, vous avez l’obligation de changer votre permis français en permis burkinabè auprès de la Direction Générale des Transports Terrestres et Maritimes du Burkina Faso.

Les pièces à fournir pour échanger son permis de conduire français en permis de conduire burkinabè :

  • le permis de conduire français ;
  • le Relevé d’Information Restreint (RIR). Vous pouvez vous le procurer, soit directement, soit via le Consulat, auprès de la Préfecture en France qui vous a délivré le permis. Cela équivaut à un certificat d’authenticité ;
  • le courrier et le cachet de la Préfecture qui a délivré le RIR et celui du Consulat qui authentifie le document.

Il est très fortement recommandé de ne pas circuler la nuit sur les routes en raison du mauvais état de ces dernières, des animaux errants et des véhicules dépourvus de feux de signalisation, mais surtout compte tenu d’une forme de banditisme récurrente, l’attaque des voyageurs par des coupeurs de route, lesquels n’hésitent pas à se livrer à des actes de violence sur leurs victimes, mettant leur vie en danger (agression à l’arme blanche ou à main armée).

En cas d’accident de la circulation, ne pas déplacer le véhicule et alerter police secours (17) ou la compagnie de gendarmerie la plus proche, ainsi que le consulat (N° d’urgence : 70 33 93 68).

Si vous voyagez en taxi ou en voiture de location avec chauffeur, il est fondamental de s’assurer que le chauffeur du véhicule soit bien titulaire d’un permis de conduire et que le véhicule soit en bon état (ceinture de sécurité, état des pneus, rétroviseur, etc.). Il est notamment formellement déconseillé de circuler sur le plateau de véhicules de type pick-up, qui n’offrent aucune garantie de sécurité.

En cas d’accident corporel, prévenir les pompiers (18) ou "Burkina secours" (70 60 60 60), si l’accident a eu lieu dans la zone de Bobo-Dioulasso.

Transport aérien

Air Burkina assure des liaisons entre Ouagadougou et Bobo-Dioulasso et une bonne partie des liaisons avec les pays limitrophes. Les liaisons avec la France sont assurées quotidiennement par Air France. Brussels Airlines, Royal Air Maroc et Air Algérie permettent également de desservir Paris après transit dans les capitales Bruxelles, Rabat, Alger.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2016