Accès rapide :

Sécurité

Les conditions de sécurité sont satisfaisantes. Bien que la délinquance générale soit globalement peu élevée, un certain nombre de précautions élémentaires s’imposent.

Il est recommandé  :

- de ne pas circuler à pied la nuit dans les agglomérations, en dehors du centre-ville.

- d’éviter le quartier de la gare de Sofia.

- de faire preuve d’une vigilance particulière lors des retraits d’argent aux distributeurs, la Bulgarie figurant parmi les pays particulièrement ciblés par la criminalité financière.

- d’effectuer les opérations de change dans les établissements habilités (banques et bureaux de change) relevant des réseaux de notoriété internationale, nombreux dans les villes et sur les sites touristiques.

- de se munir de photocopies des documents d’identité et des titres de voyage, ou de les scanner et de se les adresser par courriel. Les copies seront utiles en cas de vol ou de perte.

- de conserver sur soi le numéro de téléphone de sa compagnie d’assurance.

- Une attention particulière doit être portée au comportement à adopter vis-à-vis des personnes qui se tiennent près de luxueuses voitures, ou à la sortie des bars et restaurants. Il s’agit souvent de gardes du corps de personnalités ou d’hommes d’affaires. Généralement armés, ils peuvent se montrer agressifs, voire violents. Il convient d’éviter tout contact et de ne pas répondre en cas de provocation.

Les principales atteintes aux biens concernent les cambriolages et les fraudes à la carte bancaire.

L’attention des voyageurs se rendant en Bulgarie avec un véhicule est appelée sur le risque de vols de voitures, notamment des 4x4 ou des modèles récents.

Risque terroriste

En juillet 2012, un attentat a été commis en Bulgarie, à l’aéroport de Bourgas, provoquant la mort de 5 touristes israéliens et d’un chauffeur bulgare. Le risque d’attentat terroriste n’est donc pas nul, tout en étant faible.

Risque sismique

La Bulgarie se trouve dans une zone sismique : même si l’activité y est rare, et en général modérée, un séisme est possible à tout moment. Les précautions de base doivent donc être adoptées.

Les dernières secousses importantes enregistrées à Sofia se sont produites en mai 2012 (l’épicentre se situait à une vingtaine de km de Sofia, à Pernik) et le 24 mai 2014 (un séisme de 6,9 sur l’échelle de Richter, dont l’épicentre était situé à 440 km de Sofia, a secoué la mer Égée et s’est répercuté en Grèce, en Turquie et en Bulgarie : la secousse ressentie en Bulgarie était de magnitude 4 sur l’échelle de Richter). Elles n’ont provoqué aucun dégâts matériels ni blessés.

Autres risques

Le risque routier est élevé en Bulgarie, notamment en raison du mauvais état des infrastructures. En 2014, le nombre de victimes sur les routes s’était élevé à 660 tués et 9300 blessés. En 2015, la Bulgarie arrivait en tête du classement de la mortalité routière dans l’Union européenne.

Il convient pour tout déplacement en voiture de prendre quelques précautions d’usage : conserver en toute circonstance une distance de sécurité suffisante et une vitesse adaptée, ne pas rouler de nuit hors agglomération, serrer à droite dans les routes de montagne.

La réglementation bulgare impose par ailleurs de garder les feux de croisement allumés même de jour. La conduite de véhicules à deux roues est fortement déconseillée, même en ville.

Le risque nucléaire se concentre dans les environs de la centrale de Kozlodouy (rive sud du Danube, en face de la Roumanie).

Les plages sont rarement surveillées. Les pistes de montagne et les sentiers de randonnée ne sont pas toujours balisés.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2016