Accès rapide :

Transports

Infrastructure routière

Brasilia

Le réseau routier est de bonne qualité mais le tronçon Brasilia/Anapolis via Goiânia est dangereux. La conduite est disciplinée à Brasilia mais parfois rendue difficile par l’encombrement dû aux autobus.

Belem

Réseau routier en mauvais état. Conduite indisciplinée et violente. Nombreux accidents en ville

Macapa

Une trentaine de kilomètres asphaltés autour de la ville et une route fédérale de 140 kms vers le nord. Pas de liaison routière avec le reste du pays ni avec la Guyane. Conduite indisciplinée aussi bien en ville qu’à l’extérieur.

Cuiaba

L’état des routes est moyen. Les pistes y sont encore nombreuses. L’approvisionnement en carburant n’y pose pas de problèmes particuliers, excepté dans les régions reculées.

Manaus

L’état des routes est moyen. La route Manaus/Porto Velho est encore impraticable, mais en cours de réparation.

La route Manaus/Boa Vista (RR)/Caracas vient d’être achevée. Elle traverse sur environ 200 km la réserve indienne des Yanomani où il est interdit de s’arrêter. En cas d’accident, il faut exiger un constat et appeler la police militaire: 642.6708.

Recife

Les routes sont en mauvais état général. Il est préférable de ne pas circuler la nuit (entre 17h30 et 5h30).

Rio de Janeiro

Les routes principales sont généralement correctes mais peuvent être endommagées, notamment à la suite d’orages violents. L’état des routes secondaires est très moyen. La conduite est quelque peu anarchique. Il est déconseillé de circuler la nuit sur les routes principales et secondaires. Dans la ville de Rio de Janeiro, il convient d’être particulièrement vigilant la nuit en raison du non-respect des feux tricolores.

Sao Paulo

L’état des routes est très moyen. Le tronçon routier Sao Paulo/Curitiba est particulièrement dangereux.

Curitiba

La route jusqu’au littoral est très moyenne.

Florianopolis

La «rodoviara 401» est très dangereuse. Dans tous les cas, lors d’un accident, si les dégâts ne sont que matériels, un constat est établi. S’il y a des blessés, l’intervention de la police est impérative. Quelles que soient les circonstances, une déposition «boletim de ocorrência» doit être effectuée au commissariat le plus proche dans les 48 heures.

Transport aérien

Le voyageur quittant le Brésil par voie aérienne doit afin d’obtenir la carte d’embarquement s’acquitter d’une taxe d’embarquement de 30 USD, payable en monnaie locale au taux du jour, en dollars ou en euros s’il s’agit de la compagnie Air France.

L’entretien des flottes aériennes, qui sont nombreuses, n’appelle pas de remarque particulière. Toutefois, il est recommandé de s’assurer de la bonne renommée de la compagnie aérienne, et si possible de la fiabilité des avions.
Pendant les périodes de congés, le trafic aérien peut être, toutes compagnies confondues, soumis à des perturbations ponctuelles.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014