Accès rapide :

Infos utiles

Législation locale

- La législation bolivienne punit de 6 ans d’emprisonnement la détention, la détérioration ou l’exportation de pièces archéologiques. Ces dernières peuvent être vendues par des commerçants peu scrupuleux. Il convient donc de se renseigner auprès de l’ambassade de France ou du musée national d’archéologie de Tiwanaku.

- La consommation d’alcool est autorisée mais soumise à des restrictions à certaines périodes, notamment pendant le Carnaval.

- La consommation de stupéfiants est rigoureusement interdite. Les peines de prison vont de 18 mois à 3 ans pour simple usage et de 5 à 15 ans de prison pour trafic.

Les peines encourues en cas d’importation en France peuvent être de 5 ans de prison, quelle que soit la quantité de feuilles importées. Il est recommandé de ne pas voyager avec des sachets d’infusion de coca.

Infrastructure routière

Le réseau routier est peu développé. Les routes asphaltées sont les suivantes :

  • La Paz/Guaqui, La Paz/Desaguadero, La Paz/Copacabana, La Paz/Viacha, La Paz/Oruro, La Paz/Uyuni, La Paz/Cochabamba, La Paz/Arica (Chili) ;
  • Cochacamba/Santa Cruz (en très mauvais état) ;
  • Sucre/Potosi ;
  • Santa Cruz/Montero/San Javier, Santa Cruz/Samaipata ;
  • Yacuiba /Villa Montes/Camiri ;
  • Trinidad/Casarabe ;
  • Oruro/Caihuasi.

L’accès aux autres villes se fait par des pistes. Il est préférable de circuler avec un véhicule 4X4.

La nouvelle route qui relie La Paz à Coroïco (Yungas) ne présente aucun danger particulier. En revanche, les autres routes de la zone des Yungas sont considérées comme très dangereuses. La circulation doit s’y effectuer avec la plus grande prudence.

Il est recommandé de :

  • ne pas de circuler la nuit ;
  • ne pas dépasser les vitesses réglementaires ;
  • prévoir une réserve d’essence suffisante lors de longs déplacements (pas de pompes à essence sur les pistes) ;
  • alerter immédiatement la police en cas d’accident ;
  • souscrire une assurance tous risques.

En cas de déplacement en transport collectif, il est recommandé aux voyageurs d’opter pour les petits véhicules (voitures ou minibus) plutôt que les grands, sur les routes les plus dangereuses.


Transport ferroviaire

Pas de garanties de ponctualité.

Transport aérien

Les compagnies Amaszonas, BoA et Ecojet offrent des conditions de sécurité globalement satisfaisantes, au contraire de TAM (Transporte Aéreo Militar), qui est formellement déconseillée.

Liste noire européenne des compagnies aériennes.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2016