Accès rapide :

Transports

Infrastructure routière

Le réseau routier est peu développé. Les routes asphaltées sont les suivantes :

  • La Paz/Guaqui, La Paz/Desaguadero, La Paz/Copacabana, La Paz/Viacha, La Paz/Oruro, La Paz/Cochabamba, La Paz/Arica (Chili) ;
  • Cochacamba/Santa Cruz (en très mauvais état) ;
  • Sucre/Potosi ;
  • Santa Cruz/Montero/San Javier, Santa Cruz/Samaipata ;
  • Yacuiba /Villa Montes/Camiri ;
  • Trinidad/Casarabe ;
  • Oruro/Caihuasi.

L’accès aux autres villes se fait par des pistes. Un véhicule 4X4 est préférable.

Une prudence particulière est recommandée sur la route de La Paz aux Yungas, considérée comme étant l’une des routes les plus dangereuses du monde.

Il est recommandé de :

  • ne pas de circuler la nuit ;
  • ne pas dépasser les vitesses réglementaires ;
  • prévoir une réserve d’essence suffisante lors de longs déplacements (pas de pompes à essence sur les pistes) ;
  • alerter immédiatement la police en cas d’accident ;
  • souscrire une assurance tous risques.

En cas de déplacement en transport collectif, il est recommandé aux voyageurs d’opter pour les petits véhicules (voitures ou minibus) plutôt que les grands, sur les routes les plus dangereuses.


Transport ferroviaire

Pas de garanties de ponctualité.

Transport aérien

Les principales villes de province sont desservies par quelques lignes locales, dont la plupart des appareils sont anciens. Il n’est pas certain que les procédures d’entretien des avions des lignes intérieures soient scrupuleusement respectées.

Liste noire européenne des compagnies aériennes.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014