Accès rapide :

Sécurité

Sécurité des personnes

Voyager en Bolivie exige d’observer une vigilance renforcée et d’adopter des mesures de précaution élémentaires :

  • Ne pas se déplacer en arborant des bijoux ou autres objets de valeur, ne pas manipuler de fortes sommes d’argent en public, ne pas conserver son argent ni ses papiers dans une poche extérieure, etc.
  • D’une manière générale, la Bolivie est souvent affectée par des mouvements sociaux, susceptibles de bloquer des touristes pendant plusieurs semaines. Ne jamais tenter de forcer les barrages. Il est recommandé aux personnes suivant un traitement médical de prévoir une provision suffisante de médicaments.
  • Une attitude prudente est conseillée sur les routes. Il est préférable d’éviter de circuler la nuit.
  • Sur place, le choix d’une agence de voyage et/ou d’un guide devra faire l’objet d’une prise de renseignements préalable, notamment à Rurrenabaque, dans le département du Beni : le site internet de l’ambassade pourra être consulté à ce sujet.
  • Si un policier veut procéder à un contrôle d’identité, les voyageurs ne doivent lui présenter que leur passeport. Il convient de refuser systématiquement de monter dans un véhicule avec des policiers et il faut demander à contacter immédiatement l’ambassade. En cas de menace contre votre sécurité, appelez des policiers qui seraient à proximité ou la réception de votre hôtel ou l’ambassade de France (cf. "Contacts utiles").
Déplacements dans le pays

Signaler ses projets de déplacements et ses itinéraires, notamment en cas de voyage dans des zones isolées (Salar de Uyuni, Sud Lipez, Sajama, Amazonie) ou dans des régions difficiles d’accès, surtout en saison des pluies (de décembre à avril pour les Yungas, l’Alto Beni, le Beni, etc.). Le dépôt à l’ambassade de photocopies de passeports et de titres de transport est d’une aide précieuse en cas de perte ou de vol.

Ne pas omettre de demander l’accord des autochtones avant de les photographier.

Abord du Lac Titicaca

Les voyageurs seront attentifs à l’état des embarcations.

Salar d’Uyuni

Il convient, dans cette région désertique, de se protéger contre la réverbération le jour, et contre le froid la nuit.


Andinisme

Il est impératif de faire appel à des guides locaux confirmés, quelle que soit votre expérience préalable de la montagne (y compris pour les professionnels). Aucun service de secours en montagne n’existe en Bolivie. Il est également recommandé aux andinistes de vérifier la qualité de prise en charge de leur assurance et qu’il soit notamment bien stipulé dans leur contrat que les prestations d’assistance sont couvertes au-delà de 5000 mètres. Une acclimatation d’au moins dix jours est fortement recommandée avant toute ascension.
De grandes variations thermiques peuvent être enregistrées, notamment à La Paz (entre 15 et 22° le jour ; 0° ou moins la nuit). En dehors des périodes pluvieuses (de décembre à mai), l’atmosphère est très sèche (40 à 60 % d’humidité). Dans toute la région altiplanique (3000 mètres d’altitude et plus), ne pas oublier de se protéger efficacement contre le soleil (crème solaire protection totale (UVA et UVB), couvre-chef, manches longues, lunettes de soleil filtration montagne, etc.).

Amazonie

  • Ne circulez jamais seul.
  • Ne vous éloignez jamais du sentier ou de la piste. Vous pourriez vous perdre très rapidement.
  • Ne vous baignez jamais en dehors des endroits reconnus comme sûrs par la population locale (présence de courants, sauriens, serpents, poissons carnivores…)

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014