Accès rapide :

Entrée / Séjour

Visa

L’ambassade de Birmanie à Paris délivre normalement un visa de court séjour touristique ("entry visa") pour une durée de 28 jours consécutifs.

- Depuis le 1er septembre 2014, il est possible de faire une demande préalable en ligne (« e-visa ») sur le site dédié http://evisa.moip.gov.mm/ en vue de la délivrance d’un visa birman. Cette procédure est valable pour les visas ordinaires (« entry visa », validité 28 jours) ou d’affaires (« business visa, validité 70 jours) et le délai d’instruction de la demande est de trois jours. Le visa est ensuite délivré au moment de l’arrivée mais l’entrée sur le territoire doit se faire obligatoirement par voie aérienne.

- L’entrée et la sortie du territoire birman par voie aérienne doivent se faire par un aéroport international (Rangoun, Mandalay ou Naypyidaw). L’entrée sur le territoire par voie terrestre n’est autorisée qu’en quatre points situés le long de la frontière avec la Thaïlande (pour plus d’informations, voir le site du Ministère de l’Immigration et de la Population birman). Enfin, les étrangers ne sont pas autorisés à pénétrer et à circuler en Birmanie à bord de véhicules non immatriculés localement.

Avant tout départ en Birmanie, il convient de s’assurer :

  • que son passeport a une durée de validité d’au moins 6 mois après la date d’arrivée dans le pays ;
  • de disposer de moyens de paiement suffisants pour ses frais de voyage et de séjour en numéraire et en billets en très bon état, les travellers chèques n’étant pas acceptés et l’utilisation des cartes bancaires très peu répandue (lire attentivement la rubrique « Infos utiles »).

Les postes diplomatiques et consulaires ne prennent pas en charge les frais de séjour et de rapatriement.

- Compte tenu de la faible capacité hôtelière du pays et de la très forte augmentation du nombre de touristes, il est indispensable de réserver son hébergement à l’avance, en particulier durant la haute saison touristique.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2016