Accès rapide :

Sécurité

Recommandations générales

Les ressortissants français voyageant ou séjournant au Bhoutan sont invités à se tenir informés de l’évolution de la situation dans la région, notamment dans l’hypothèse d’un transit par l’Inde ou le Népal.

Dans le Sud-Est du Bhoutan, les districts de Pemagatshel et de Samdrupjongkhar, à la frontière indienne (État de l’Assam), sont maintenant accessibles. Toutefois, pour des raisons de sécurité, le transit par l’Assam jusqu’à Guwahati nécessite une permission spéciale obtenue par le tour opérateur qui se charge d’organiser le voyage. Cela étant, en cas d’accès au Bhoutan par les États du Nord-Est de l’Inde, il est à noter que ceux-ci connaissent, à des degrés divers, une situation parfois instable qui peut rendre les déplacements difficiles, notamment en cas de grève totale ("bandh"). Il est important de se renseigner précisément avant tout déplacement dans ces régions (voir Fiche de conseils aux voyageurs pour l’Inde).

La frontière avec la Chine est fermée. Il est recommandé d’éviter de s’approcher de ces zones qui font l’objet d’un différend frontalier non réglé.

Le Bhoutan étant situé dans une zone d’activité sismique, les tremblements de terre sont toujours possibles. Pour obtenir plus d’informations sur la conduite à tenir en cas de séisme, il est recommandé de consulter la fiche réflexe de ce site consacrée au risque sismique dans la rubrique "Infos pratiques".

Il convient de signaler par ailleurs que le pays compte de nombreux chiens errants qui peuvent constituer un danger, plus particulièrement la nuit. En cas de morsure, il importe de se rendre immédiatement à l’hôpital ou au dispensaire le plus proche pour une piqûre anti-rage.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2016