Accès rapide :

Sécurité

Recommandations générales

Après les événements de février et mars 2011, qui a vu l’instauration de l’état d’urgence durant trois mois (mars-juin), la situation s’est apaisée dans l’archipel.

La sécurité a été largement rétablie. Toutefois quelques tensions politiques persistent à l’occasion de manifestations politiques. Bien que les Français ne soient pas pris à partie, il convient d’être vigilant aux abords des manifestations qui peuvent se produire et générer des difficultés de circulation, notamment dans l’après-midi et en soirée. Elles se situent pour l’essentiel, aux abords des zones des axes, ou des localités mentionnées en jaune sur la carte. Certains quartiers de la capitale Manama et de l’île de Muharraq peuvent faire également l’objet de rassemblements ponctuels.

Dans la mesure du possible, les manifestations annoncées sont indiquées sur le site de l’ambassade de France à Bahreïn.

  • L’accès à l’extrême sud de l’île est interdit (zone militaire). Il ne faut pas emprunter les routes signalées par un panneau "private road".
  • La société bahreïnienne est tolérante, mais il est toutefois recommandé de respecter les habitudes sociales et religieuses du pays (voir rubrique "Infos utiles")
  • Enfin, il est à noter que la délinquance quotidienne est peu développée.

- La menace terroriste à Bahreïn est relativement peu importante mais le contexte régional doit inciter à adopter un comportement prudent et vigilant.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014