Accès rapide :

Bahreïn

Bahreïn

Certification ISO
Dernière mise à jour le: 25 septembre 2014 - Information toujours valide le: 21 octobre 2014

Dernière minute

Dans le contexte de l’intervention de la coalition internationale contre Daech, et face au risque accru d’enlèvements et d’actes hostiles contre les ressortissants des pays membres de la coalition, les Français résidant ou de passage dans le pays sont invités à renforcer leur vigilance.
  • Vous êtes en déplacement temporaire à l’étranger ? Inscrivez-vous sur Ariane.
  • Vous résidez à l’étranger ? Signalez-vous au consulat de France le plus proche si vous n’êtes pas déjà inscrit au registre des Français établis hors de France.

Sécurité

Recommandations générales

Après les événements de février et mars 2011, qui a vu l’instauration de l’état d’urgence durant trois mois (mars-juin), la situation s’est apaisée dans l’archipel.

La sécurité a été largement rétablie. Toutefois quelques tensions politiques persistent à l’occasion de manifestations politiques. Bien que les Français ne soient pas pris à partie, il convient d’être vigilant aux abords des manifestations qui peuvent se produire et générer des difficultés de circulation, notamment dans l’après-midi et en soirée. Elles se situent pour l’essentiel, aux abords des zones des axes, ou des localités mentionnées en jaune sur la carte. Certains quartiers de la capitale Manama et de l’île de Muharraq peuvent faire également l’objet de rassemblements ponctuels.

Dans la mesure du possible, les manifestations annoncées sont indiquées sur le site de l’ambassade de France à Bahreïn.

  • L’accès à l’extrême sud de l’île est interdit (zone militaire). Il ne faut pas emprunter les routes signalées par un panneau "private road".
  • La société bahreïnienne est tolérante, mais il est toutefois recommandé de respecter les habitudes sociales et religieuses du pays (voir rubrique "Infos utiles")
  • Enfin, il est à noter que la délinquance quotidienne est peu développée.
  • La menace terroriste à Bahreïn est relativement peu importante mais le contexte régional doit inciter à adopter un comportement prudent et vigilant.

Transports

Infrastructure routière
  • La conduite s’effectue à droite, le réseau est bien entretenu et la signalisation routière est de bonne qualité.
  • La vitesse est limitée à 50 km/h en ville et à 120 km/h maximum sur les autoroutes.
  • Il est nécessaire d’être titulaire du permis de conduire bahreïnien ou d’un permis de conduite international.
  • En cas d’accident, même bénin, intervention systématique de la police. Ne pas déplacer le véhicule et téléphoner au «Traffic Department» (+973 17 688 888) ou à Police Secours au 999.
  • La conduite en état d’ivresse peut être sanctionnée par une peine de prison.

Entrée / Séjour

Conditions d’entrée et de séjour
  • Les Français se rendant au Bahreïn doivent être en possession d’un passeport dont la validité est supérieure à six mois au moment de l’entrée dans le pays. Ils sont soumis à visa qui s’obtient auprès de l’ambassade de Bahreïn à Paris :
  • Il est également possible d’obtenir à l’arrivée au contrôle des passeports un visa d’une semaine (tarif du visa : 5 dinars de Bahreïn), qui peut être prolongé par le direction générale de l’immigration du Ministère de l’Intérieur, d’un mois, renouvelable trois fois maximum (tarif de chaque prolongation, 20 dinars de Bahreïn).
  • Cette facilité n’implique pas une délivrance automatique du visa, qui reste subordonnée à un contrôle et d’éventuelles vérifications de la part des autorités douanières à l’arrivée.

Pour de plus amples informations, prendre l’attache de l’ambassade de Bahreïn à Paris.

Avertissement concernant la drogue

La possession et la consommation de drogues ne sont pas tolérées. Les peines vont de l’amende à la prison ferme. Ces peines s’appliquent également aux voyageurs en transit à Bahreïn dont les bagages peuvent être fouillés.

Conditions d’entrée des journalistes et des représentants d’ONG
  • Journalistes : La venue des journalistes étrangers à Bahreïn, à des fins professionnelles, est subordonnée à l’obtention d’une accréditation qui doit être sollicitée suffisamment à l’avance auprès de l’Autorité de régulation de l’information. La demande doit être formulée directement auprès des autorités bahreïniennes avant le départ (voir formulaire également téléchargeable via le site Internet de l’Ambassade de France à la rubrique « Découvrir Bahreïn/Accréditation des journalistes français ». Faute d’accréditation, l’entrée sur le territoire peut ne pas être accordée.
  • Représentants d’ONG : L’entrée sur le territoire bahreïnien de représentants d’ONG venant dans le cadre de leurs activités doit faire l’objet d’une demande de visa préalable auprès du consulat du Bahrein du pays de résidence.

Santé

Coronavirus

Les zones géographiques identifiées à risque ou potentiellement à risque incluent, à présent, l’Arabie Saoudite, le Bahreïn, les Emirats arabes unis, l’Iran, l’Irak, Israël, la Jordanie, le Koweït, le Liban, Oman, le Qatar, les Territoires palestiniens, la Syrie et le Yémen.

Des investigations sont toujours en cours par les autorités sanitaires locales en lien avec l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). A ce stade, l’OMS considère le risque de transmission interhumaine avéré mais limité. La source de transmission de ce nouveau Coronavirus est toujours à l’étude. Une surveillance particulière a été mise en place en France.

A ce jour, aucune mesure de restriction des voyages en direction ou en provenance de ces pays en raison du coronavirus n’est justifiée.

Les coronavirus sont une vaste famille de virus susceptibles de provoquer un large éventail de maladies chez l’homme, qui vont du rhume banal jusqu’à une atteinte respiratoire sévère. La présentation la plus fréquente associe de la fièvre et une infection pulmonaire.

Les mesures d’hygiène classiques sont recommandées pour limiter les risques de transmission de ce virus, en particulier le lavage régulier des mains à l’eau et au savon ou avec une solution hydro-alcoolique.

Eviter tout contact avec les animaux en particulier avec les chameaux et les dromadaires.

Sur place, en cas de forte fièvre et de difficultés respiratoires, il convient de consulter un médecin sans délai.

En cas de fièvre ou de symptômes respiratoires dans les jours qui suivent le retour en France, il convient de consulter un médecin ou d’appeler le centre 15 (téléphone: 15) en signalant ce voyage.

Pour toute information complémentaire, consulter le site internet du ministère français de la santé et celui de l’Organisation mondiale de la Santé.

Par ailleurs :

  • Il est recommandé de consulter son médecin traitant avant le départ et contracter une assurance de rapatriement sanitaire.
  • Les infrastructures sanitaires sont satisfaisantes, mais les frais relatifs aux soins doivent être réglés immédiatement.
Vaccinations
  • Si aucune vaccination spécifique n’est requise pour entrer dans le pays, il est recommandé d’être à jour de ses vaccinations contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (+/- la coqueluche).
  • Autres vaccinations conseillées (selon les conditions d’hygiène et la durée du séjour) : fièvre typhoïde, hépatites virales A et B.
  • Pour des séjours de longue durée, la vaccination contre la rage peut être recommandée.
Hygiène alimentaire

Il est préférable de ne pas boire l’eau du robinet : consommer de l’eau en bouteilles capsulées. Évitez la consommation d’aliments (poisson, viande) insuffisamment cuits. Veillez à un lavage régulier et soigneux des mains avant chaque repas.

Quelques règles simples
  • Évitez de marcher pieds nus sur le sable et les sols humides.
  • Veillez à votre sécurité routière (port de la ceinture de sécurité en automobile ou du casque en moto).
  • Emportez dans vos bagages les médicaments dont vous pourriez avoir besoin.
Pour de plus amples renseignements, vous pouvez consulter les sites suivants :

Infos utiles

Us et coutumes
  • Une tenue vestimentaire décente est recommandée.
  • Durant le ramadan il est interdit de manger, boire, fumer en public, même en voiture, du lever du jour au coucher du soleil.
  • Il convient de respecter les lieux de culte et tenir des propos respectueux sur la religion en général et l’islam en particulier.
Législation locale
  • La consommation d’alcool au volant n’est pas tolérée. Les contrevenants sont conduits au poste de police et comparaissent immédiatement devant le juge. La condamnation à une amende est systématique.
  • La possession et la consommation de drogues n’est pas tolérée. Pour les voyageurs en transit à Bahreïn : les bagages peuvent être fouillés. Les peines vont de l’amende à la prison ferme.
Climat
Climat chaud et humide. Température apparente pouvant atteindre 55° C en juillet/août.

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014