Accès rapide :

Sécurité

La délinquance de droit commun est modérée en Azerbaïdjan, en particulier dans le centre-ville de la capitale, Bakou. Il existe toutefois une délinquance matérielle (vols avec effraction dans les véhicules ; des cas de vols avec agressions la nuit ont pu être rapportés). Il est conseillé d’éviter de se promener seul la nuit.

Des tentatives d’escroquerie opérées par des démarcheurs à domicile se présentant comme des représentants de la société nationale de gaz ou d’électricité ont également été rapportées.

Il est conseillé de laisser son passeport en lieu sûr, de toujours en conserver une copie sur soi et d’avoir en mémoire dans son portable le numéro d’urgence de l’ambassade.

Il est vivement recommandé de se munir de copies (papier ou numériques) des documents d’identité, des titres de voyage et des visas. Il est également possible de stocker ces documents sur le site mon.service-public.fr. Il sera ainsi facile d’en récupérer une copie en cas de vol ou de perte. Il peut également être utile de conserver sur soi le numéro de téléphone de sa compagnie d’assurance.

Le paiement en espèces est encore très répandu. En cas de paiement par carte bancaire, il est conseillé de veiller à être témoin de l’opération de paiement et de ne pas laisser le vendeur manipuler la carte hors de vue.

Zones déconseillées sauf raison impérative

En raison de l’existence de trafics, et de l’absence de signalisation claire de la ligne de démarcation à la frontière entre l’Azerbaïdjan et l’Iran, il est déconseillé aux voyageurs, sauf raison impérative, de se rendre dans cette zone.

Zones formellement déconseillées

Le conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan portant sur le Haut-Karabagh n’est toujours pas réglé. Les zones frontalières avec l’Arménie (territoires occupés) et les abords de la ligne de cessez-le-feu du Haut-Karabagh doivent être absolument évités, des incidents armés s’y produisant à intervalles réguliers. Il en est de même en ce qui concerne les zones frontalières entre le Nakhitchevan et l’Arménie. Par ailleurs, ce sujet étant d’une extrême sensibilité en Azerbaïdjan, il est conseillé de faire preuve de réserve dans ses propos relatifs à la question du Haut-Karabagh et au conflit avec l’Arménie.

Compte tenu de l’instabilité qui prévaut en république du Daghestan (Russie), les déplacements le long de la frontière entre cette république et l’Azerbaïdjan sont formellement déconseillés.

Tourisme de montagne

Les voyageurs sont invités à prendre toutes les précautions utiles : agence de voyage fiable, guide professionnel expérimenté… En complément d’une inscription sur le portail Ariane, il est par ailleurs souhaitable d’informer précisément ses proches de l’itinéraire emprunté, ainsi que des dates et des horaires des déplacements prévus.

Risque sismique

L’Azerbaïdjan est situé dans une région d’activité sismique. En cas de séisme, il importe de respecter les recommandations de base.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014