Accès rapide :

Entrée / Séjour

Visas

Pour entrer et séjourner sur le territoire australien, tout ressortissant français doit, suivant l’objet et la durée de séjour envisagée, être en possession d’une autorisation électronique de voyage (eVisitor) ou d’un visa.

IMPORTANT

L’Ambassade d’Australie à Paris ne traite plus les demandes de visa.
Pour les personnes résidant en France, et suivant la catégorie de visa, les demandes doivent être formulées soit par voie électronique soit auprès de l’Ambassade d’Australie à Madrid.

Les autorités australiennes ont généralisé le visa électronique (e-visa). Aucune vignette n’est apposée dans le passeport, la délivrance du visa demandé étant notifiée par messagerie électronique (courriel précisant la date de délivrance ainsi que les caractéristiques du visa).

Les conditions d’entrée et de séjour sur le territoire australien relevant de la compétence exclusive des autorités du pays, les représentations diplomatique et consulaire française en Australie ne se reconnaissent ni droit d’ingérence ni faculté d’intervention en ce domaine.
Il est donc fortement recommandé aux intéressés d’anticiper leur demande de visa en fonction de leurs dates de séjour.

1/ eVisitor (subclass 651)

Pour un séjour d’une durée maximale de 3 mois (tourisme, voyage d’affaires, visite privée ou familiale), le détenteur d’un passeport français doit être en possession d’une autorisation électronique de voyage (eVisitor).
La demande s’effectue en ligne : http://www.immi.gov.au/e_visa/evisitor.htm

  • Aucune vignette n’est apposée dans le passeport mais un courriel de confirmation, précisant la date de délivrance et les conditions liées au visa, est transmis au demandeur.
  • Une demande d’eVisitor doit être formulée pour chaque membre d’une famille, y compris les enfants, qu’ils disposent de leur propre passeport ou qu’ils figurent sur le passeport de l’un des parents.
  • L’intéressé doit voyager avec le passeport déclaré lors de la demande d’eVisitor ; en cas de délivrance d’un nouveau titre de voyage, le détenteur doit en informer sans délai et en tout état de cause avant la date de son voyage, les autorités australiennes.

Éligibilité :

- Être en possession d’un passeport français valable 6 mois après la date de retour;

- Être hors d’Australie lors de la demande et de la délivrance de l’eVisitor.

Conditions :

- Ne peut être renouvelé;

- Ne permet pas de travailler;

- Permet d’étudier ou d’effectuer un stage dans la limite de 3 mois.

Coût : gratuit.

Délais : La demande doit être formulée au moins 2 semaines avant la date de voyage.
Néanmoins, les demandes d’eVisitor sont généralement, et suivant les cas de figure, satisfaites relativement rapidement (de 3 à 10 jours).

NB/ Pour un séjour touristique d’une durée supérieure à 3 mois, la demande d’un visa touristique (subclass 676) doit être privilégiée.

2/ Working Holiday Visa / Visa vacances travail (subclass 417)

Se reporter à la rubrique correspondante figurant sur le site de l’Ambassade de France en Australie.

Important

Il est fortement déconseillé de solliciter une demande de 2ème WHV (lequel répond à des conditions strictes d’éligibilité) sur la base de fausses déclarations. La coopération entre les différentes administrations australiennes étant particulièrement efficace, les personnes se risquant à frauder sont systématiquement appréhendées à leur arrivée en Australie et dans les 72h placées dans un vol retour sur la France.

3/ Autres visas

Se reporter aux sites suivants :


- Département de l’Immigration et de la Citoyenneté (DIAC)

- Ambassade d’Australie à Madrid

Questions douanières

Se reporter au guide des douanes australiennes à l’usage du voyageur.

La politique des autorités australiennes en matière d’importation d’articles et de produits, notamment alimentaires, étant très stricte, il est fortement conseillé de prendre connaissance de la réglementation en vigueur avant son départ.
Ce qu’il ne faut pas emporter en Australie

1/ Lors de l’arrivée en Australie, tout passager doit renseigner la carte passager à l’arrivée (Incoming passenger card).
Cette carte, généralement remise dans l’avion par le personnel navigant, doit être renseignée soigneusement, sans oubli et avec honnêteté ; dans le doute, il est fortement conseillé de déclarer.
La carte passager est présentée avec le passeport aux autorités douanières.

Franchises douanières (au 1er/09/2012) :

  • Valeur maximale de 900 A$ (et 450 A$ pour une personne mineure) de marchandises courantes (souvenirs, appareil photo, équipement électronique, produits en cuir, parfum, bijoux, montre, équipements de sport).
    Uniquement autorisés aux personnes majeures :
  • 2,25 litres d’alcool
  • 50 cigarettes ou 50 grammes de cigares ou de produits à base de tabac.

Important
En cas de dépassement des franchises douanières autorisées, les droits et taxes à acquitter portent sur la totalité des articles de la catégorie concernée (marchandises courantes, alcool, tabac,….) et non seulement sur les articles concernés.

2/ Au départ de l’Australie, possibilité de faire une demande de remboursement de la taxe sur les biens et services (GST) et de la taxe sur les vins (WET) dans le cadre du TRS (Tourist refund scheme).


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014