Accès rapide :

Entrée / Séjour

Documents de voyage

Les touristes français ne sont pas soumis au visa.

Pour un séjour de moins de trois mois, une carte nationale d’identité ou un passeport en cours de validité suffisent. Pour un séjour de plus de trois mois, l’Office des Étrangers (Ausländeramt) délivre une carte de séjour (Aufenthaltserlaubnis) sur présentation de justificatifs de ressources, d’une attestation de domicile (Wohnungsbescheinigung) et d’une pièce d’identité en cours de validité.

Les cartes nationales d’identité délivrées entre le 1er janvier 2004 et le 31 décembre 2013 seront encore valables 5 ans après la date de fin de validité indiquée au verso, mais aucune modification matérielle de la carte plastifiée n’en attestera.

En conséquence, de façon à éviter tout désagrément pendant votre voyage, il vous est fortement recommandé de privilégier l’utilisation d’un passeport valide à une CNI portant une date de fin de validité dépassée, même si elle est considérée par les autorités françaises comme étant toujours en cours de validité.

Si vous voyagez uniquement avec votre carte nationale d’identité, vous pouvez télécharger et imprimer une notice multilingue expliquant ces nouvelles règles à l’adresse suivante : http://media.interieur.gouv.fr/inte….

Les voyageurs au départ ou en transit dans les aéroports allemands et notamment à Francfort, doivent être en possession de documents de voyage en cours de validité et autorisant l’entrée dans les pays de destination : carte nationale d’identité ou passeport, voire visa selon le cas. A défaut, les autorités de police n’autorisent pas les voyageurs à embarquer. Aucune exception n’est tolérée pour quelque motif que ce soit. Se renseigner auprès de la représentation diplomatique ou consulaire du pays de destination.

Les contrôles aux aéroports des voyageurs en provenance de pays situés hors de l’union européenne (sauf Royaume-Uni et Irlande) étant très stricts, notamment en ce qui concerne les débiteurs du Trésor allemand, il est vivement conseillé de ne pas négliger de payer ses dettes contractées à l’occasion d’un précédent séjour en Allemagne (contraventions, etc.), sous peine de se voir contraint de s’en acquitter sur le champ, en liquide.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014