Accès rapide :

Dernière minute

La situation de sécurité en Afghanistan demeure très dégradée, fragile et instable.
Les combats revêtent toujours une forte intensité, sans précédent actuellement, dans un arc allant du Nord (Kunduz) à l’Est (Jalalabad) en passant par l’Ouest (Farah), le Sud (Helmand, Uruzgan), le Sud-Est (y compris les approches de la capitale : Kapisa, Logar)
.
A Kaboul, le risque terroriste reste très élevé.
Deux attentats majeurs en juin et juillet 2016 (une centaine de morts), ont frappé Kaboul. La communauté internationale, notamment les ressortissants occidentaux, civils ou militaires, et les lieux qu’ils fréquentent (hôtels, guest-houses, restaurants, route de l’aéroport international, voire l’aéroport lui-même) restent des cibles permanentes. Le risque d’enlèvement est très élevé.

Dans ces conditions, tous les déplacements en Afghanistan restent formellement déconseillés.
Seuls les déplacements indispensables de nature professionnelle, forcément limités à Kaboul et à quelques grandes villes restent possibles, à condition qu’ils aient été préparés et organisés avec l’ambassade de France ou des entités internationales disposant de services de sécurité.

PLAN DU SITE