Accès rapide :

Journée d’échanges et de partage d’informations (22.11.11)

Le 22 novembre 2011, le Service de l’Adoption Internationale (SAI) a organisé, pour la seconde année consécutive, une journée d’échanges et de partage d’informations sur le thème : « La préparation du projet d’adoption internationale : les enjeux actuels ».

Cette rencontre a réuni 82 départements, l’Agence Française de l’Adoption, 24 Organismes Agréés pour l’Adoption (OAA) et 5 Consultations d’Orientation et de Conseils en Adoption (COCA). En outre, étaient également présents ou représentés : Mme GARRIAUD-MAYLAM, Sénatrice des français à l’étranger, Mme ADAM, Députée du Finistère (représentée par son attaché parlementaire M. MANIVEL), Mme CERISIER BEN GUIGA, Sénatrice des français à l’étranger (représentée par Mme CHARDONNET Isabelle de l’Association démocratique des français du monde) et M. REICHSTADT, Chef du cabinet de l’adjoint au maire de Paris en charge de la protection de l’enfance.

Cette journée a été ouverte par M. Edouard COURTIAL, Secrétaire d’Etat chargé des Français à l’étranger par délégation du Ministre d’Etat, Ministre des Affaires étrangères. Elle s’est déroulée en présence et avec la participation de M. BOECHAT, Directeur du Service Social International, de Mme KIRILOVA, Expert Junior au Ministère de la justice de Bulgarie et de Mme de BELLEFEUILLE, Directrice Générale de l’Autorité Centrale québécoise.

Au cours de la matinée, l’évolution de l’adoption internationale en 2011 a été évoquée par le biais de trois interventions successives sur les thèmes suivants : la situation internationale (à lire) présentée par Mme SUDRE, magistrate, adjointe du chef du Service de l’Adoption Internationale, les exigences des pays d’origine et le nouveau profil des enfants adoptables (à écouter) présentés par M. BOECHAT et illustrés par l’exemple de la Bulgarie présenté par Mme KIRILOVA. Ces interventions ont donné lieu à un débat d’une grande richesse sur l’évolution actuelle de l’adoption internationale, marquée par une contraction mondiale, un contexte international concurrentiel et un nouveau profil des enfants qui évolue vers des enfants à besoins spécifiques (enfants grands, fratries, enfants présentant des pathologies). La comparaison entre la France et d’autres pays d’accueil comme l’Italie (à écouter) qui accueille beaucoup plus d’enfants grands a été évoquée ainsi que la nécessité de sensibiliser les candidats à l’adoption dès la procédure d’agrément à cette nouvelle réalité de l’adoption internationale pour leur permettre d’appréhender la faisabilité de leur projet d’adoption(à écouter) le plus en amont possible.

L’après-midi a été consacré à la préparation du projet d’adoption. A cette occasion, Mme de BELLEFEUILLE a exposé la préparation des familles adoptantes qui était mise en place au Québec. Le Dr ANDRE-TREVENNEC de Médecins du Monde a ensuite présenté l’accompagnement mis en place par un OAA et le Dr. Anne De TRUCHIS a évoqué le rôle de la COCA dans l’accompagnement des familles (à lire). Enfin, Mme BLOCH, Magistrate et chef du bureau de la veille juridique au SAI est intervenue sur le statut juridique des enfants en cas d’échec à l’adoption (à lire). Ces présentations ont été suivies d’un temps d’échanges au cours duquel les situations d’échec à l’adoption en période de placement préalable à l’adoption ont été évoquées (à écouter) ainsi que les conditions dans lesquelles un enfant ayant fait l’objet d’un échec à l’adoption peut être déclaré juridiquement adoptable pour pouvoir bénéficier d’un nouveau projet d’adoption. La question des refus d’agrément (à écouter) notamment en cas de rapports psycho-sociaux négatifs susceptibles de pénaliser les candidats français à l’adoption internationale a également été abordée. Ces temps d’échanges ont permis de souligner l’importance d’une bonne préparation des familles le plus tôt possible dans la procédure d’adoption au cours de laquelle le partenariat entre les conseils généraux, les OAA et les COCA doit se renforcer.

- Voir le reportage vidéo


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014