Accès rapide :

Cap Vert

Les échanges commerciaux entre la France et le Cap Vert en 2013

Les échanges commerciaux entre la France et le Cabo Verde représentent l’une des relations bilatérales les plus faibles entre notre pays et un pays d’Afrique sub-saharienne – moins de 10 MEUR d’échanges. Cette relation commerciale est quasi-uniquement constituée de ventes françaises à destination du Cabo Verde : excédent de 9,1 MEUR en faveur de la France. Le Cabo Verde est le 184ème client de la France et son deuxième plus petit partenaire en Afrique de l’Ouest. Vu du Cabo Verde, la France n’est que le 10ème fournisseur du pays (part de marché de 1,7%), largement devancée par les partenaires européens traditionnels de l’archipel (Espagne, Pays-Bas, Portugal) et certaines économies émergentes (Brésil, Chine et Thaïlande). Juin 2014 © DG Trésor

Il semble que vous ne disposiez pas d'un plugin de lecture de fichier PDF.
Cliquez ici pour télécharger le fichier PDF - (478.7 ko).

Doc:Télécharger les échanges commerciaux entre la France et le Cap Vert en 2013 , 478.7 ko, 0x0
Télécharger les échanges commerciaux entre la France et le Cap Vert en 2013 - (PDF, 478.7 ko)

Le commerce extérieur du Cap Vert en 2013

Isolé, dépourvu de ressources naturelles et de production domestique d’envergure, le Cabo Verde importe la quasi-totalité des besoins de ses ménages et entreprises. Le déficit commercial oscille entre 30 et 50% du PIB national et le taux de couverture (exportations sur importations) ne dépasse pas les 10%. Le net recul du déficit commercial de l’archipel en 2012 puis 2013 ne constitue pas une bonne nouvelle dans la mesure où il tient très majoritairement à un repli des importations lié à l’atonie de l’activité domestique. L’Union Européenne (essentiellement le Portugal, les Pays-Bas et l’Espagne) demeure de très loin le premier partenaire commercial du pays : 80 % des importations et plus de 90% des exportations de l’archipel. Juin 2014 © DG Trésor

Il semble que vous ne disposiez pas d'un plugin de lecture de fichier PDF.
Cliquez ici pour télécharger le fichier PDF - (441.4 ko).

Doc:Télécharger le commerce extérieur du Cap Vert en 2013 , 441.4 ko, 0x0
Télécharger le commerce extérieur du Cap Vert en 2013 - (PDF, 441.4 ko)

Les investissements directs étrangers au Cap Vert

Exemple continental en matière d’institutions et d’ouverture aux capitaux extérieurs, le Cabo Verde a bénéficié d’un fort essor des investissements directs étrangers (IDE) au début des années 2000. La crise – notamment parmi les principaux partenaires européens de l’archipel – a brisé cette dynamique, renvoyant le Cabo Verde à la dure réalité d’un pays isolé, dépourvu de ressources naturelles et entravé par la faiblesse du marché domestique. Pour relancer l’activité, les autorités cabo-verdiennes ont érigé le redressement des IDE comme priorité pour (i) compenser le tarissement des financements concessionnels liés au passage du pays au statut de pays à revenu intermédiaire ; (ii) prendre le relais du programme d’investissement public. Ce redressement passe par une diversification sectorielle – tourisme, NTIC, énergie, infrastructures de transport – et géographique – partenaires traditionnels et émergents – des investissements sur l’archipel. Juin 2014 © DG Trésor

Il semble que vous ne disposiez pas d'un plugin de lecture de fichier PDF.
Cliquez ici pour télécharger le fichier PDF - (364 ko).

Doc:Télécharger les investissements directs étrangers au Cap Vert , 364 ko, 0x0
Télécharger les investissements directs étrangers au Cap Vert - (PDF, 364 ko)

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014