Accès rapide :

Côte d’Ivoire - Le Comité de Placement Familial du MiFFAS a suspendu les apparentements pour les enfants abandonnés en vue d’adoption (29 mars 2011)

La Côte d’Ivoire connaît, depuis le second tour de l’élection présidentielle du 28 novembre dernier, une crise politique aiguë.

Le Comité de Placement Familial du MiFFAS, Autorité ivoirienne compétente en matière d’adoption internationale, a suspendu, depuis la fin de l’année 2010, les apparentements pour les enfants abandonnés en vue d’adoption, en application des recommandations du Bureau Permanent de la Convention de la Haye sur la protection des enfants et la coopération en matière d’adoption internationale de 1993. Ainsi, la dernière commission s’est tenue en octobre 2010, et aucune autre réunion n’est programmée à ce stade.

Le Service de l’Adoption Internationale a néanmoins été informé que des apparentements seraient réalisés par d’autres instances que le Comité de Placement Familial du MIFFAS, seule autorité légalement compétente.

Le Service de l’Adoption Internationale indique aux familles qui bénéficieraient d’un apparentement réalisé par une instance autre que le Comité de Placement familial du MIFFAS que, faute de pouvoir être validées, de telles procédures ne pourront donner lieu à la délivrance d’un visa long séjour adoption par les autorités consulaires.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014