Accès rapide :

Les études

Étude de la MAI et du Service Social International (SSI)

Si la santé des enfants adoptés est une question centrale et légitime dans toute histoire d’adoption, elle reste pourtant peu traitée par la littérature et la recherche spécialisées. Partant de ce constat, la Mission de l’Adoption Internationale (MAI) du Ministère français des Affaires étrangères a proposé au Centre international de Référence pour les Droits de l’enfant privé de famille (CIR) / Service Social International (SSI) de conduire ensemble une étude sur ce thème.

Il convient d’emblée de préciser que l’étude n’a pas pour but de dresser un bilan des différentes pathologies dont les enfants adoptés peuvent être affectés, ni d’étudier la manière dont les enfants sont suivis médicalement après leur adoption. Il s’agit plutôt ici d’examiner quelle est la place donnée dans le processus adoptif aux questions liées à la santé de l’enfant et quelle est l‘organisation de la prise en charge sanitaire.

Lire l’étude sur la place de la santé de l’enfant dans le processus de l’adoption :

Étude relative au devenir des enfants adoptés en France et à l’international - CREAI (2013)

Cette étude a été menée par le département d’études, de recherches et d’observation (DERO) du CREAI de Picardie et financée par la DGCS (direction générale de la cohésion sociale, ministère des solidarités et de la cohésion sociale). Elle vise à mieux connaitre les familles, les enfants, leurs difficultés éventuelles avant, pendant et après l’adoption, ainsi qu’à apporter des propositions d’amélioration au fonctionnement du dispositif en France.

Étude sur le devenir des enfants adoptés à l’international de 2001 à 2005 par l’intermédiaire de l’OAA Médecins du Monde (2015)

Cette étude, publiée dans la revue de Neuropsychiatrie de l’enfance et de l’adolescence, a été menée en 2012 par Médecins du Monde et porte sur le devenir de 582 enfants adoptés entre 2001 et 2005. Elle a pour objectif d’analyser les données spécifiques de l’adoption internationale, et les troubles dont peuvent être atteints ces enfants, à partir d’un certain nombre de facteurs particuliers et prédictifs dont il convient de tenir compte pour l’évolution des pratiques d’accompagnement des familles.

Étude sur le devenir des jeunes ayant grandi dans une famille adoptive : enquête sur les adoptés et leurs frères et sœurs – EFA (2015)

L’enquête réalisée en 2013-2014 par Enfance & Familles d’Adoption et deux centres de recherche a recueilli le témoignage de 650 jeunes de 15 à 30 ans et de 800 parents.

http://www.adoptionefa.org/images/COLLOQUES-CONGRES-EFA/2015_synthese_efa.pdf

Mise à jour : juin 2016

PLAN DU SITE