Adopter au Vénézuéla

La convention de La Haye du 29 mai 1993 sur la protection des enfants et la coopération en matière d’adoption internationale est entrée en vigueur au Vénézuéla le 1er mai 1997.

Personnes pouvant accéder à l’adoption :
Pictogramme pour les couples mariés sans enfant sont acceptés les couples mariés sans enfant sont acceptés
Pictogramme pour les couples mariés avec enfant sont acceptés les couples mariés avec enfant sont acceptés

Avant propos : Exigences du droit français

Nombre d’enfants adoptés :

  • 2014 : 0
  • 2015 : 0
  • 2016 : 0
La promulgation, en 1998, d’une grande loi de protection de l’enfant et de l’adolescent a rendu les conditions de l’adoption très restrictives au Vénézuéla avec pour effet, dans un premier temps, de remplir les orphelinats du pays.

La situation s’est néanmoins progressivement améliorée, du moins en ce qui concerne l’adoption nationale : en 2001, les tribunaux vénézuéliens n’avaient prononcé que 2 jugements d’adoption, contre 14 en 2002, 54 en 2003 et 110 en 2004.

Concernant l’adoption internationale, une condition de résidence de trois mois au minimum sur place avec l’enfant à adopter, ainsi qu’une position défavorable des autorités locales, font qu’aucune adoption n’a été réalisée dans ce pays depuis l’entrée en vigueur de la Convention de La Haye du 29 mai 1993.

L’autorité locale compétente

Ministerio del poder popular para relaciones
exteriores, Oficina de Relaciones consulares Torre
Ministerio del poder popular para relaciones exteriores
Esquina de Conde a Carmelitas Piso 2 Caracas 1010
Vénézuéla
Tél : +58(212)806 44 96 / 45 04
Fax : +58(212)806 44 97

Mise à jour : janvier 2017

Informations complémentaires

PLAN DU SITE