Accès rapide :

Adopter à Djibouti

Djibouti n’a pas ratifié la convention de La Haye du 29 mai 1993 sur la protection des enfants et la coopération en matière d’adoption internationale.

La loi portant sur l’adoption n° 56/AN/14/7ème L du 30 septembre 2014 a réformé le code djiboutien de la famille. Elle interdit, à compter de cette date, l’adoption (article 80) et crée deux types de recueil d’enfant dénommées ‘’adoption protection’’ l’une par voie notariale, l’autre par jugement (du tribunal de statut personnel) selon que l’enfant a une filiation établie ou non. Ce type d’adoption peut s’apparenter à la ‘’kafala’’du droit musulman mais ne répond pas aux critères légaux français de l’adoption (création d’un lien de filiation).

L’article 88 de la même loi exige que la personne ou le couple qui souhaite procéder à une adoption-protection soit de nationalité djiboutienne et de confession musulmane.

Mise à jour : mai 2016


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2016